Actualité
  • Register

Notice: Undefined property: K2ViewItemlist::$items in /home/www/www.pfinancespubliques.org/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 628
vendredi, 02 mars 2018 09:03

CONFERENCE AU PSSFP

L’Amphi II du Programme Supérieur de Spécialisation en Finances Publiques (PSSFP) a abrité ce jeudi 1er Mars 2018 à 13h, une conférence sur le thème : FINANCING CAMEROON’S INFRASTRUCTURE : PERSPECTIVES AND CHALLENGES, animée par Monsieur NGANJE KINGE MONONO, Inspecteur Principal du Trésor, Payeur Percepteur à la Mission Permanente du Cameroun l’ONU, New-York.

Modérée par Mme NDENDE Caroline, Vice-Présidente du Comité Scientifique au PSSFP, la conférence avait pour objectifs d’établir le lien entre le développement des infrastructures en Afrique et la croissance, et de mener une réflexion sur les mécanismes innovants de financement de ces infrastructures pour permettre leur réalisation.

Après avoir fait, sans complaisance, un état des lieux du secteur infrastructurel en Afrique en général, au Cameroun en particulier, l’Expert a souligné que l’accès aux infrastructures est un facteur déterminant pour la croissance économique et le développement des pays africains. Les besoins sont immenses et cependant, les ressources internes et externes existantes sont bien loin de permettre leur satisfaction.

En ce qui concerne le Cameroun, l’intervenant fait le constat qu’une amélioration des infrastructures entre 2000 et 2005 a boosté la croissance économique du pays de 1,26% dans la période. Des progrès ont été observés dans le secteur mais d’importants défis restent à relever. Ces défis sont de tous ordres : politiques, sociaux, techniques et technologiques, organisationnels, institutionnels etc …. Car l’état actuel des infrastructures est plutôt considéré comme un obstacle à la croissance du fait des insuffisances observées dans les domaines portuaire, aéroportuaire, de l’énergie et de l’eau, des transports, des technologies de l’information et de la communication.

Le diagnostic établi appelle des actions de la part des pouvoirs publics dans le but d’étendre et d’améliorer le patrimoine infrastructurel du Cameroun dans des zones clés. Des stratégies de financement de ces actions peuvent être envisagées soit par le recours à un endettement contrôlé et efficient, soit par la réalisation d’économies dans la formation des coûts ou dans la fixation des tarifs, soit par la réduction des pertes (des gaspillages) en eau et énergie, soit par l’adoption de technologies moins coûteuses, soit encore par la réduction des inefficacités opérationnelles et financières. L’étude qui a été menée en ce sens donne des chiffres édifiants.

En plus, le partenariat public-privé est un mécanisme innovant de financement des infrastructures qui permet de réduire le coût et le risque liés à un endettement sur les marchés financiers ou auprès des partenaires traditionnels. Pour en garantir la réussite, des étapes importantes sont à respecter, qui vont de l’identification des projets à leur réalisation, en passant par l’évaluation des offres, et le choix du ou des partenaire(s).

Au regard des questions posées au cours des débats qui ont suivi, l’on peut affirmer que le sujet a emporté l’intérêt de l’assistance qui était constituée, en plus des auditeurs du PSSFP, du DAG  du MINHDU et de l’IG du MINATD qui ont tenu à suivre la conférence jusqu’au bout.

En raison de difficultés techniques, cette conférence n'a pas pu être enregistrée. Nous vous présentons nos excuses.

 

Les candidats dont les noms suivent, classés par ordre alphabétique, sont déclarés admis en première année de Master en finances publiques au titre de l'année académique 2017/2018


The following candidates, whose names, are listed in alphabetical order, are declared admitted into the first year of the Master in Public Finance cycle for the  2017/2018 academic year.

Télécharger le Communiqué

 

Les inscriptions débutent dès ce mardi 27 février 2018. Bien vouloir prendre attache avec les services de la scolarité du PSSFP ou appeler 697921332.

La loi N°2017/011 portant statut général des entreprises publiques a induit des changements considérables tant dans le fonctionnement que dans la gestion de ces entités publiques. Cette mutation nécessite des réaménagements  au sein des organes de gestion pour l’arrimage des entreprises publiques aux nouvelles exigences de performance et d’efficacité du secteur public. C’est dans le cadre de sa transition que la Société des Recouvrements des Créances du Cameroun (SRC) a sollicité du PSSFP un accompagnement par la sensibilisation d’abord des membres du conseil d’administration ensuite du personnel de l’organe exécutif.

L’objectif visé est de lever les points d’ombre sur la nouvelle loi et permettre à la SRC d’intégrer dans son fonctionnement les innovations de la nouvelle loi.

La phase de sensibilisation des membres du Conseil d’administration se tient les 15 et 16 février 2018 dans les locaux de la Banque des Etats d’Afrique Centrale (BEAC) sur le thème : le nouveau cadre juridique des entreprises publiques

Cette session fait partie intégrante du répertoire 2018 des formations continues du PSSFP dans lequel on retrouve entre autres modules de formation :

-         Les infractions à la réglementation financière ;

-         La commande publique ;

-         Les partenariats public-privé ;

-         La gestion des finances locales ;

-         Etc.

Le Jury de sélection de candidature de la 5ème promotion a eu lieu le 07fevrier 2018 dans les locaux du PSSFP sous la présidence du Président du Comité scientifique en la personne du Pr BEKOLO Claude par ailleurs Doyen de la faculté des Sciences Economique de l’université de Yaoundé 2-Soa. Ce dernier était assisté de Mme NDENDE Caroline, Vice-présidente du Comité scientifique ainsi que des membres de ce comité aux côtés desquels on retrouvait également les cadres de l’administration, de la scolarité et de la formation à distance du PSSFP. Les travaux ont été menés avec une rigueur particulière tout comme chaque dossier a bénéficié d’une méticulosité exceptionnelle de la part des membres du jury. A l’issue de ce travail une cuvée de 201 auditeurs ont été retenues pour faire partir de la 5ème promotion.

vendredi, 09 février 2018 16:06

Institut Confucius en visite au PSSFP

Jiang Yujiao, directrice chinoise de l'Institut Confucius en visite au PSSFP dans le cadre de la redynamisation de leurs activités de partenariat. Au cours de  l’entretien avec l’équipe du PSSFP qui avait à sa tête Mme NDENDE Caroline, Vice-Présidente du Comité Scientifique, les parties se sont accordées sur la nécessité de mener ensemble des activités de promotion de la langue chinoise dans le domaine spécifique des finances publiques.

Dans le cadre du Programme d’Appui à la Gouvernance Financière (PAGFI) de la Coopération française, le PSSFP a accueilli ce lundi 05 février une importante mission de consultation pour l’actualisation de la stratégie de communication sur la réforme des finances publiques.
La mission avait pour but d’évaluer la stratégie de communication sur la réforme mise en place par le PSSFP et d’actualiser le plan de communication 2010.
A l’issue des travaux, la consultante s’est dite satisfaite de son passage à l’institut et a souhaité développer avec le PSSFP de nouveaux axes de communication sur la réforme des finances publiques.

Page 1 sur 3

Actualité

CONFERENCE AU PSSFP

Mar 02, 2018 585
L’Amphi II du Programme Supérieur de Spécialisation en Finances Publiques (PSSFP) a abrité ce jeudi 1er Mars 2018 à…

Communiqué portant résultats d'admission en Master au PSSFP

Fév 27, 2018 1750
Les candidats dont les noms suivent, classés par ordre alphabétique, sont déclarés admis en première année de Master en…

Le nouveau cadre juridique des entreprises publiques, la…

Fév 19, 2018 779
La loi N°2017/011 portant statut général des entreprises publiques a induit des changements considérables tant dans le…
Scroll Up